Le brou de noix est la gangue qui protège la noix. Le brou de noix provient de nos récoltes. A la Manufactures des GOBELINS les brous étaient recouverts d’eau et mis à fermenter pour une période de 2 à 6 ans, avant d’être pressé. Le jus obtenu ou brou de noix (« grand teint ») servait à la teinture des laines de tapisseries.

Attention le « brou de noix » vendu en grande surface est un nom commercial, c’est en fait un dérivé d’oxyde de manganèse qui sert à teindre le bois, mais qui ne teint ni les fibres textiles, ni ne permet d’obtenir la laque de noyer.

 
Lavis de Michel DELCAUSSE
 
Récolte de noix, noyer (Juglans Regia)
 
Fermentation du brou de noix
 
Filtration de la laque de noyer
 
Pastels tendres, encre d'enluminure, aquarelle, pastels gras à la laque de noyer, et encre végétale de noyer